Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 19:06

DSC03481.JPG

Le village de Kerhinet, sur la commune de Saint-Lyphard, est actuellement un site de visite incontournable. Pour une découverte de la presqu’ile de Guéronde Relevé de ses ruines dans les années 1970. Il accueille chaque année environ 300 000 visiteurs qui apprécient le cadre merveilleux de ce village typique qui de la Brière rurale a l’ouest du marais et ces ses multiples vocations : gastronomiques de l’auberge, éducative avec le centre  d’éducation au territoire, touristique et culturel avec diverses expositions

La premier maison difficile à déterminer, si les vestiges mégalithiques fort nombreux aux alentour attestent de la présence  de l’homme  depuis au moins 4500 ans, plus aucune trace les documents  anciennes ayant été brûlé à la Révolution.

La chaumière appeler La Catiche été construit en partie avec de pierre de cette ancienne grange, âpres avoir été gite d’étape la catiche est aujourd’hui utilisée comme salle d’exposition.

 

On appelle catiche, la tanière de la loutre(de l'ancien français "se catir" = se blottir, se cacher) entre les racines des arbres des berges des cours d'eau ou dans d'autres cavités (cavité rocheuse, tronc creux, terrier d'une autre espèce).

DSC03588.JPG

 

El pueblo de Kerhinet, sobre el municipio de Saint-Lyphard, es actualmente un sitio de visita ineludible. Para un descubrimiento de casi ile de Guéronde Relevé de sus ruinas en los años 1970. Acoge cada año cerca de 300 000 visitadores que aprecian el marco maravilloso de este pueblo típico que de Brière rural tiene el oeste del pantano y estas sus vocaciones múltiples: gastronómicas del hostal, educativo con centro educativo al territorio, turístico y cultural con exposiciones diversas primero casa difícil de determinar, si los vestigios megalíticos muy numerosos a alrededor atestiguan de la presencia del hombre por lo menos desde hace 4500 años, alguien más traza los documentos antiguos habiendo siendo quemado a la Revolución. La choza se  llama La Catiche construido en parte con piedra de este antiguo granero, agrios haber sido gito de etapa La Catiche hoy es utilizado como sala de exposiciones.

 

 

Llamamos catiche, la guarida de la nutria (del antiguo francés " se catir a " = acurrucarse, esconderse) entre las raíces de los árboles de las orillas de los ríos o en otras cavidades (cavidad rocosa, tronco hueco, madriguera de otra especie).

 

http://levieuxlogisguerande.over-blog.fr/article-saint-lyphard-kerhinet---artistes-en-escapade-en-briere-exposition-a-la-catiche-d-isabelle-aburto-du-105523019.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Isabellita
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Isabelle Aburto
  • Le blog de Isabelle Aburto
  • : J'expose mes peintures Victime de la répression et éloignée de mon pays, me pousse à peindre les paysages de mes villes et me rappelait mon pays natal, sans recourir aux études formelles, et cultiver le style, caractérise dans mes œuvres, le naïve.
  • Contact

Recherche

Liens